Montage vidéo

Le montage d’une vidéo est l’étape qui suit le tournage. On récupère tous les fichiers vidéos captés par notre caméra pour les intégrer dans notre ordinateur et le logiciel de montage. C’est ici que la magie opère. Pourtant cette étape est souvent floue pour le grand public. Je vais donc ici développer toutes les étapes d’un montage vidéo classique pour que vous puissiez comprendre ce qui se cache derrière ces heures passées derrière un écran.

 

 

Une introduction au montage vidéo (editing)

Le montage vidéo est le processus qui consiste à sélectionner des séquences d’images, enregistrées par un appareil vidéo et les assembler dans un logiciel de montage sur votre ordinateur.

Il existe plusieurs logiciels de montage vidéo dont certains sont gratuits. Évidemment dans le cadre d’un travail professionnel je travaille essentiellement sur Davinci Resolve, mais il m’arrive d’utiliser Adobe Première au besoin. Les effets et animations graphiques sont pour la plupart réalisés via After Effects.

Cette étape fait partie d’une des phases de la postproduction. Après le montage on intègre généralement la phase d’étalonnage pour créer le look et l’ambiance finale à la réalisation vidéo.

 

 

La phase de dérushage 

Derrière cet anglicisme se cache le processus le plus important du montage. Il s’agit d’importer tous les rushs du tournage, de les intégrer dans notre ordinateur et de faire le tri de tout ce qui est exploitable et tout ce qui ne l’est pas.

Imaginez-vous dans une immense bibliothèque avec des rangées et des rangées de livres. Il faut que vous puissiez en sélectionner juste quelques-uns. Ceux qui seront les plus pertinents pour raconter une histoire. Celle qui sera la plus impactant pour votre audience. Dès que vous trouvez un livre, vous le libellez et l’isolez dans une séquence.

Cette séquence est celle qui va nous permettre de construire le squelette de la vidéo.

 

 

Musique libre de droits pour le montage vidéo

Une fois le desrushage terminé, c’est ici que commence l’éternelle quête de la musique parfaite. Celle qui permettra de raconter et de mettre en valeur votre histoire. Cette phase peut prendre un temps considérable pour arriver à pécher dans l’océan musical mis à notre disposition par les plateformes musicales.

D’ailleurs j’utilise 2 plateformes pour trouver la musique libre de droits pour mes montages en vidéo: Musicbed et Artlist.

Ce que je cherche avant tout avec la musique, c’est provoquer une émotion. L’audio est pour moi autant important que l’image, spécialement lorsque l’on veut raconter une histoire alors ne vous attendez pas à trouver la musique d’ascenseur entendue déjà des milliers de fois.

 

 

La phase d’assemblage

Cette phase est la partie fun du montage. C’est ici que je vais commencer à intégrer ce que l’on appelle des B-Roll. Des séquences vidéos illustrant les propos ou apportant une valeur ajoutée visuelle dans l’histoire.

C’est ici également que je commence à intégrer les parties d’animations graphiques, le mixage et les transitions.

Tant que ces étapes ne sont pas abouties, je ne passe pas à l’étape suivante.

 

 

Le rendu final

La vidéo est quasiment finalisée et j’envoie généralement un premier export au client avec une correction des couleurs standard. C’est ici que l’on échange sur les modifications à apporter.

Une fois cette étape validée, je passe à la dernière partie: l’étalonnage final de la vidéo et l’export en qualité maximale.

Le client reçoit un lien Dropbox pour pouvoir récupérer le fichier sans perte de qualité et de compression.

 

 

Le montage vidéo à Montréal

J’exerce le montage vidéo principalement à Montréal et ses environs, mais l’avantage de ce métier est de pouvoir travailler de n’importe où. C’est là qu’intervient le montage vidéo collaboratif ou en ligne.

J’intègre mes clients dans le processus de création du montage grâce à l’utilisation de la plateforme Viméo. La plateforme permet de laisser des commentaires ou retours directement à l’endroit de la vidéo qui le nécessite.

 

 

Comment réussir son montage vidéo?

Pour moi un montage vidéo réussi c’est un montage qui raconte une histoire et sert l’objectif établi lors du brief avec le client. La cible, l’intention finale et la plateforme de distribution choisie sont les 3 points essentiels qui vont permettre d’avoir une vidéo réussie.

C’est le rôle du monteur vidéo, donc le mien, de m’adapter à chaque projet et de proposer un montage cohérent 

 

 

Quel est le rôle d’un monteur vidéo ?

Mon rôle premier est de raconter une histoire avec les séquences d’image dont je dispose en répondant à 3 piliers: créer de l’émotion, raconter une histoire et donner du rythme.

Pour cela j’utilise des techniques de montage qui ont évidemment déjà fait leurs preuves.

  •  L’utilisation des coupes (appelé cut en anglais) au bon moment, au bon endroit, qui vont servir à faire avancer l’histoire. C’est mon principal outil lors des montages . Un bon cut vaut 1000 fois une transition à l’effet douteux.
  • L’utilisation de sound design et de musique pour sublimer et impacter l’histoire.
  • Rendre le ou les sujets de la vidéo le plus clairs et concis possible grâce à la frankensteinisation de l’audio.

 

 

Pourquoi faire appel à un monteur vidéo professionnel?

Le montage vidéo peut prendre du temps. Beaucoup de temps. L’avantage de travailler avec un monteur pro c’est l’assurance d’avoir un travail réalisé en temps et en heure et l’assurance d’avoir un rendu à la hauteur des attentes du client.

Les techniques de montage doivent s’apprendre et leurs maitrises demandent du temps. 

Un Projet de Vidéo?

Ensemble, changeons les pratiques sociales et environnementales de manière positive.